Travailler ensemble pour gérer les risques

Business meeting

Alors que la gestion des risques est mise à l'avant-plan en raison des catastrophes naturelles et de la multitude de risques mondiaux qui y est associée, découvrez comment le rôle des gestionnaires de risques évolue pour pouvoir offrir les solutions qui correspondent aux besoins de vos clients.

Les gestionnaires de risques qui sont habitués à être sous les feux des projecteurs seulement lorsqu'une catastrophe survient sont mis en vedette dernièrement, en raison de l'augmentation du nombre de catastrophes naturelles et d'une multitude de risques mondiaux ayant pris de l'ampleur au cours des dernières années. Au cours des dix dernières années, ils sont passés à l'avant-plan et sont plus étroitement liés aux projets centraux et aux initiatives de croissance de leur secteur et organisation respectifs; bien que l'importance de cette équipe de spécialistes n'a jamais été niée, elle a dernièrement pris son essor.

Ce changement survient conjointement avec une croissance internationale rapide et plusieurs fusions et acquisitions ayant générés des occasions sur tous les continents. Pour gérer efficacement ces nouvelles situations, les spécialistes de la gestion des risques passent de plus en plus de temps à la prévention, en éduquant et en formant dès le départ leurs collègues. Une partie de cette méthode consiste dorénavant à intégrer le réseautage social qui offre aux gestionnaires de risques les outils leur permettant de recueillir les renseignements et commentaires du public.

Progrès technologique des plus précieux, les réseaux sociaux aident à fournir une vision omnidirectionnelle de la stabilité d'une organisation et sont maintenant essentiels à une évaluation approfondie du risque.

Cependant, depuis la récession économique, la nécessité d'engager davantage tout le monde dans ce processus s'est accrue. Les entreprises tentent maintenant à croître de manière plus organique qu'auparavant et bon nombre d'assurés ont réduit l'entretien. À ce titre, il est important, pour les gestionnaires de risque, de collaborer avec leurs clients pour trouver les solutions les plus rentables, surtout que la pression pour comprimer les dépenses est de plus en plus forte. Naturellement, les dépenses sont justifiées davantage quand la rentabilité de l'investissement est démontrée; il est donc impératif d'attirer l'attention des cadres supérieurs en partageant le coût réel du sinistre, les dépenses qui l'entourent et d'en démontrer les effets ultimes sur la rentabilité.

Parce que les effets des catastrophes ont des ramifications profondes, les spécialistes des risques comptent sur des partenariats solides pour réussir leur gestion. Les courtiers sont un élément fondamental de cette équation, alors que les diverses histoires de sinistres auxquelles ils ont accès peuvent, par la suite, servir d'exemples pour offrir des leçons valables.

Les courtiers plus expérimentés ont une compréhension approfondie des besoins professionnels de leurs clients et de leurs particularités et, grâce à ces renseignements, sont en mesure de proposer, de manière proactive, la meilleure démarche à adopter dans toute situation donnée. Somme toute, un partenariat harmonieux est enraciné dans la compréhension que tout le monde doit travailler de concert pour assurer la stabilité de l'organisation et faire en sorte de s'engager à élaborer des solutions constructives qui conviennent mieux au fonctionnement de l'entreprise.

Grâce à une intégration accrue aux opérations, le rôle du gestionnaire de risque gagne de plus en plus de reconnaissance et de valeur. Il sera donc important de continuer à converser avec les clients sur l'amélioration de la gestion des risques pour qu'ils voient mieux cet aspect vital de leur exploitation et approfondissent leur connaissance du rôle du courtier dans ce cadre.

Si vous voulez en savoir davantage sur la manière dont les courtiers de la RSA et les gestionnaires du risque peuvent travailler ensemble en partenariat, communiquez avec votre personne-ressource locale des ASNI.