Que faites-vous derrière le volant ? Maquillage, coiffage, etc.?

Une femme qui met du rouge à lèvres dans son automobile

Les Canadiens déclarent être témoins de nombreuses distractions, mais très peu d’entre eux admettent être distraits au volant, selon le dernier sondage de la RSA. 

Il s’avère que bon nombre d’entre nous utilisent le siège du conducteur pour se maquiller, se coiffer, se raser, crier après les autres conducteurs et même embrasser un passager : vos clients le font-ils aussi? Selon notre sondage, 63 % des Canadiens ont vu d’autres conducteurs se maquiller, et 57 % ont vu des conducteurs se coiffer, alors que seulement 3 % ont admis se maquiller et 7 %, se coiffer alors qu’ils conduisaient. 

« À l’approche de la longue fin de semaine, au Canada, nous encourageons les conducteurs à être vigilants lorsqu’ils sont au volant », a déclaré Alex Walker, directeur des relations pour les sinistres à la RSA.

Un des résultats les plus intéressants du sondage est que les conducteurs de l’ensemble du pays, y compris en Ontario où les mesures de lutte contre la distraction au volant se sont récemment multipliées, ne comprennent pas que parler, envoyer des textos et conduire ne font pas bon ménage. La quasi-totalité des Canadiens ont indiqué avoir vu des conducteurs parler ou envoyer des textos au volant.

« Cela signifie que, malgré les mesures récentes visant à prévenir la distraction au volant, notamment des amendes plus salées et l’augmentation du nombre de points d’inaptitude, les conducteurs ontariens n’ont toujours pas compris le message », a ajouté M. Walker. « Ces comportements sont extrêmement dangereux, et les conducteurs doivent être davantage conscients de leurs actions lorsqu’ils prennent le volant. »

Le sondage a également révélé que :

  • 24 % des Canadiens ont indiqué avoir vu d’autres conducteurs embrasser un passager, alors que 3 % ont admis l’avoir fait;
  • 66 % des Canadiens ont vu des individus conduire avec un animal de compagnie sur les genoux; moins de 4 % ont admis l’avoir fait;
  • 60 % des Canadiens ont vu des conducteurs crier ou insulter d’autres conducteurs, des piétons ou des cyclistes, alors que seulement 23 % ont admis l’avoir fait;
  • 40 % des Canadiens ont indiqué avoir vu d’autres conducteurs crier aux passagers; 8 % ont admis l’avoir fait; et
  • 61 % des Canadiens ont vu des conducteurs distraits par leur radio ou leur système GPS, alors que pratiquement la moitié ont admis avoir eux-mêmes ce comportement.

« Nous savons que la distraction au volant multiplie par trois les probabilités d’accident : personne ne souhaite passer une fin de semaine prolongée à l’hôpital ou pire. Soyez vigilant lorsque vous êtes au volant d’un véhicule », dit M. Walker.

Voici quelques conseils à partager avec vos clients pour les aider à éviter de se laisser distraire :

  • Vérifiez votre itinéraire avant de partir, étudiez la carte et saisissez l’information dans votre système GPS avant de partir.
  • Éteignez votre téléphone ou, au moins, rangez-le à l’écart. Si vous avez à faire ou à prendre un appel important, stationnez-vous en un lieu sûr d’abord.
  • Consultez les bulletins sur les conditions routières, écoutez les bulletins météo et suivez les directives des autorités locales.
  • Évitez de conduire dans l’obscurité et, si vous êtes fatigué, arrêtez-vous pour vous reposer ou laissez un autre conducteur prendre le volant.
  • Veillez à ce que les animaux soient attachés dans le véhicule.
  • Conservez dans le coffre une trousse d’urgence contenant des articles utiles comme des fournitures de premiers soins, une lampe de poche, une couverture, un chargeur pour votre téléphone portable, des piles, des allumettes, une bougie, des collations non périssables et de l’eau.